updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Tomboy contre Civitas

La diffusion ce soir sur la chaîne franco-allemande Arte du film Tomboy de Céline Sciamma a provoqué l'ire des intégristes de Civitas qui appellent à sa censure. En lutte contre la théorie du genre, les extrémistes catholiques invitent le public à harceler la chaîne par téléphone, fax et e-mail en mettant sur son site les noms et coordonnées des responsables d'Arte.

Depuis la mise en ligne de ces informations, le standard d'Arte sature. Pour Civitas, "ce film ne répond pas à la mission d'Arte qui est de «concevoir, réaliser et diffuser des émissions de télévision ayant un caractère culturel.» Tomboy c'est l'histoire de Laure, 10 ans, qui vient d'emménager avec sa famille dans un nouveau quartier et qui décide de se faire passer pour un garçon jusqu'à ce que sa mère le découvre. C'est l'été, les enfants jouent. Pas de leçon de morale, pas d'idéologie, c'est juste là. A la sortie du film, la critique en France et à l'étranger a été unanime. Il aura fallu la Manif pour tous, ses peurs et son obscurantisme pour agiter l'étendard de la censure.

En France, le film est également diffusé dans les écoles comme support éducatif pour lutter contre les discriminations liées au genre. Mais dès le début de sa programmation à la rentrée de septembre, les intégristes sont montés au créneau et le site Citizen Go a lancé une pétition «Non à la diffusion du film Tomboy dans les écoles !». A l'instar du livre de jeunesse "Tous à poil!" vilipendé par le vice-président de l'UMP et Farida Belghoul à l'origine de la journée de retrait des écoles en France, d'autres supports éducatifs sont dans le collimateur de ceux qui combattent l'égalité et le vivre ensemble.

Pour soutenir Arte dans son choix de diffuser Tomboy:

Tél (00.33).388.14.22.22 

Directrice des Relations Publiques : Claude-Anne Savin – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directrice de la Communication : Marie-Danièle Boussieres– Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.