updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Gender shoot voit grand

A Paris, le projet "Gender shoot" veut rendre plus visibles les personnes LGBT, queer et indéfinies en affichant sur les murs de la ville leurs portraits plein pied. Née sur les réseaux sociaux, l'idée fait des adeptes et les collages se multiplient. Bientôt c'est tout l'hexagone qui va se recouvrir d'images du monde réel...


Le manifesto précise le concept:
"Nous évoluons dans des espaces publics, politiques et médiatiques saturés de représentations simplistes et généralisantes des personnes queer, il est temps d'apporter notre point de vue. Nous assistons à la désinhibition de la parole homophobe et constatons l’inertie d’un gouvernement trop lâche pour tenir ses promesses, il est temps de réagir. Nos corps sont censurés, dans une société qui ne propose que de tolérer leur existence, il est temps de les imposer. Nous ne nous laisserons plus définir par d’autres et voulons nous auto-représenter.

Nous ne nous reconnaissons pas dans le modèle hétérosexiste. Nous avons nos propres façons de nous définir, nos propres mots. Nous – pédé, gouine, trans, intersexe, bie ... – sommes multiples et éloignés des représentations fantasmées. Nous voulons shaker les schémas binaires hétéro/homo, homme/femme...

Nous avons choisi d'afficher des portraits à taille réelle dans les rues de Paris. Chaque personne y tient une pancarte sur laquelle elle s'est auto-définie.
Prendre la parole dans l’espace public, c’est prendre le pouvoir et se réapproprier le discours. Nous allons investir cet espace pour affirmer ce que nous sommes."

Alors si vous êtes tenté-e-s et souhaitez vous tirer le portrait avec votre pancarte perso, allez sur Facebook ou alors rendez-vous à la soirée de présentation qui a lieu jeudi 19 juin au bar La Mutinerie, à Paris.

Photo DR