updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Apple/Facebook: Congelez vos ovocytes

Deux multinationales de la Silicon Valley, Apple et Facebook proposent à leurs collaboratrices de payer la congélation de leurs ovocytes afin de féminiser leurs équipes. Encore une brillante idée capitaliste : travaillez plus maintenant et maternez plus tard. Ou comment concilier vie familiale et vie professionnelle…

Selon NBC News, Facebook aurait déjà commencé à se lancer dans le financement de la congélation d’ovocytes de ses salariées, Apple le ferait à partir de janvier 2015. Une initiative vue par certaines femmes de pouvoir comme une avancée si l’on en croit les réactions enthousiastes qui fleurissent sur les réseaux sociaux. La Silicon Valley est plutôt un bastion masculin et attirer les talents féminins n’est pas si simple. C’est pour cette raison que les deux géants de l’informatique et des réseaux sociaux parient sur la maternité… à retardement. Du point de vue des deux entreprises, le concept est gagnant-gagnant : les femmes peuvent travailler jusqu’à plus soif pendant des années, grimper les échelons sans vergogne et amasser des liasses de dollars tout en sachant que lorsqu’elles le désireront (dans longtemps quand même), elles pourront récupérer leurs œufs congelés pour fonder la famille nombreuse dont elles ont toujours rêvé.

Aux Etats-Unis, les entreprises paient d’ordinaire la couverture sociale de leurs salarié-e-s et s’engagent dans ce cas à rajouter 20 000 dollars pour conserver les précieuses cellules. Il n’est pas certain que la chose soit admise de notre côté de l’Atlantique tant d’un point de vue prise en charge que d’un point de vue éthique. Les féministes étasuniennes sont, comme souvent en pareil cas, partagées entre désir de réussir (professionnellement) et méfiance devant le postulat d’une incompatibilité acquise vie professionnelle/vie familiale.