updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Le Sun arrête les gros seins



Après 44 ans de femmes topless, dont la pneumatique Samantha Fox (toujours aussi canon et désormais lesbienne féministe revendiquée) en page 3, le Sun, quotidien le plus populaire du Royaume-Uni renonce à cette tradition datant de 1970 dénoncée par les féministes comme étant “sexiste, offensante et anachronique”. Le dernier numéro à enlever le haut devrait paraître vendredi.

Que les amoureux-ses des gros bonnets se rassurent, le téton tiendra toujours tête sur l’édition en ligne du quotidien qui se réserve, de plus,  le droit de redéployer les gorges dans sa version papier si les ventes chutent.

D’après le Guardian, Rupert Murdoch, patron du Sun, aurait twitté en février 2014 déjà que ces “topless du jour” étaient démodés et demandait à ses lecteurs s’ils ne trouvaient pas que “ces sublimes jeunes-femmes sont bien plus attirantes avec au moins quelques vêtements à la mode» ? Ou comment lutter contre le sexisme avec des arguments sexistes…

La campagne de 28 mois qui a conduit le Sun à rhabiller ses pages 3 était soutenue entre autres par plus de trente universités britanniques, l’Association des sages-femmes, les syndicats d’enseignants, le Parlement écossais et l’Assemblée du pays de Gallles.

Photo DR