updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

Bientôt...

 lemiliedegourdie1

ENCORE UN PEU DE PATIENCE!

LES NEWS SONT EN ROUTE!

USA: 40% des jeunes SDF sont LGBT

Sur 1,6 million de jeunes de 12 à 25 ans qui vivent dans la rue aux Etats-Unis, 40% sont LGBT. La situation émeut le pays et des célébrités comme Miley Cyrus, Cyndi Lauper ou Joan Jett se mobilisent.

Les jolis mois de mai-juin apportent le beau temps et les LGBT-pride, l’occasion pour le magazine étasunien The Advocate de publier des témoignages de jeunes dont la triste singularité a été l’expérience de la rue après leur coming-out. Certain-e-s devenu-e-s leaders dans leur communauté, à l’instar de Sassafras Lowrey et Jama Shelton, respectivement auteure et directrice du projet Forty to None du True Colors Fund reviennent sur les mécanismes d’exclusion à l’œuvre et sur les moyens d’y remédier. Cette fondation créée en 2008 par Cyndi Lauper qui, depuis l’origine, a pour but d’aider les jeunes sans abri, a décidé de mettre l’accent sur la problématique LGBT. La chanteuse, accompagnée de l’actrice Sara Ramirez, est même allée plaider la cause à la Maison Blanche. Devant une commission du Sénat, elle a délivré une plaidoirie sincère en rappelant qu’elle-même avait vécu dans la rue étant jeune. Elle veut «être une voix pour celles et ceux qui n’en ont pas». Sur le total de la population, a-t-elle souligné, environ 7% des jeunes s’identifient comme LGBT. Lorsque l’on pose la question aux jeunes sans abri, ce chiffre passe à 40%. «En bref, résume-t-elle, ces jeunes font leur coming-out et se font jeter dehors. Ou s’enfuient parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité ou pas voulu-e-s.» Face aux sénateurs-trices, elle demande «Est-ce acceptable ?».

Depuis, sa démarche a fait des émules puisque Miley Cyrus vient à son tour de créer sa propre fondation, la Happy Hippie Foundation, pour aider les jeunes LGBT en difficulté. Face à la presse, elle raconte que le suicide de Leelah Alcorn en décembre dernier l’avait beaucoup touchée. Et comme Cyndi Lauper, elle explique que là où elle est, elle a «l’impression d’avoir beaucoup de pouvoir. Mais ce n’est pas le cas de beaucoup de jeunes. Ils et elles doivent obéir à leurs parents». Lors de sa conférence de presse, elle a interpelé les journalistes en disant  «je sais que vous allez me regarder plus si je montre mes seins, alors regardez-moi. Et je vais en profiter pour vous parler de ma fondation pendant une heure». La jeune chanteuse a embrassé de nombreuses causes, mais avoue que celle-là lui tient particulièrement à cœur. On se souvient qu’en août dernier, elle avait demandé à un jeune SDF de recevoir en son nom son trophée sur la scène des MTV Video Music Awards. Pour le lancement de sa fondation, Miley Cyrus a reçu le soutien de Joan Jett et d’Ariana Grande.

© Instagram, Miley Cyrus, Happy Hippie Foundation.