updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

Sexe et nation

La rentrée scolaire française a été marquée par une bataille d'arrière-cour menée par les catholiques et quelque 80 députés de la majorité. L'objet en est le nouveau contenu d'un manuel de biologie destiné aux élèves de première (16 ans). Y figure un chapitre consacré à la théorie du genre qui tente d'expliquer, avec plus ou moins de bonheur, la différence entre sexe biologique et sexe social.

Il est intéressant de constater que la controverse ressuscite ceux-là même qui s'opposaient au PACS en 2000. La droite conservatrice gardienne des traditions, de la civilisation et de la morale résistait alors bec et ongles à la rhétorique progressiste synonyme pour ses tenants d'immigration massive et de débauche effrénée. Puis il y eut le 11-Septembre et en filigrane, l'esprit des croisades. L'Occident était menacé par des terroristes islamistes obscurantistes qui s'attaquaient aux fondements de nos sociétés modernes.

Du coup, les droites européennes ont dû évoluer sur la question de la sexualité et du droit des femmes. Plus question de se prévaloir des traditions sous peine d'être comparées aux intégristes musulmans. En matière de sexisme et d'homophobie, il y a désormais le "eux" et le "nous". On se souvient des propos de Marine Le Pen au Congrès de Tours en janvier 2011 qui disait que dans "certains quartiers, il ne fait pas bon être femme, ni homosexuel ". Le dernier clip de l'UDC recourt à des mécanismes similaires quand il s'agit de montrer que des femmes suisses pourraient séduire, voire plus si affinités (les images sont assez explicites), un bel inconnu. Elles renoncent après avoir découvert que celui-ci a un linge de bain aux couleurs de l'Europe. Il y a "nous" et "les autres", mais pour autant les Suissesses sont des femmes émancipées et donc modernes. Le slogan "L'heure des vraies valeurs est venue. Les Suissesses votent UDC" tend à réconcilier identité nationale et sexe.

Ces extrêmes droites décomplexées sont-elles pour autant cohérentes? Quelles sont les vraies valeurs dont parle l'UDC? Que se serait-il passé si l'inconnu du clip avait sorti un linge à croix blanche? Est-ce que l'UDC assume son discours en matière d'émancipation des femmes ou n'est-ce qu'un moyen au service d'une propagande comme pour ces députés de l'UMP qui s'engagent dans des combats rétrogrades contre quelques pages d'un manuel scolaire ? Nos intégristes ne sont pas plus évolués, pas plus ouverts que ceux d'ailleurs. Et puis à propos d'évolution, estimons-nous heureux-ses qu'on puisse encore l'étudier dans les manuels scolaires et que les intégristes religieux n'y substituent pas le créationnisme.