updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Féminisez votre bébé avec une perruque

Vous n'y aviez pas songé ? Eh bien c'est désormais possible. Les marques américaines, jamais en reste pour renforcer les normes de genre, se lancent sur le marché des perruques pour bébé. Après les cosmétiques pour moins de 10 ans, voici les toupets pour nouveau-né. L'argument de vente fait mouche auprès des parents, semble-t-il, angoissés qu'ils seraient à l'idée que des tiers attribuent à leur fille, encore toute chauve de sa naissance récente, le sexe opposé. Et ce, malgré le rose de rigueur qui la définit des pieds à la tête : sandalettes roses, jupette rose, barrette rose. On pourrait, selon les études de marché, en dépit de cette signalisation clinquante la prendre pour un garçon, quelle horreur.

La marque Baby bangs! l'explique très bien avec ce motto : I'm not a boy! De quoi affirmer l'appartenance au sexe et au genre qui va avec, avant même que le moutard puisse parler, et revendiquer quoi que ce soit... Ce qui compte c'est que les parents disent au monde entier "c'est une fille". La preuve, elle a des cheveux. Ah... les cheveux des filles, c'est comme le sexe, ultra-politique. Rappelez-vous lorsqu'il y a à peine quelques décennies vos aïeules ne pouvaient pas sortir "en cheveux" dans la rue et devaient obligatoirement se coiffer d'un chapeau ou d'un foulard. Depuis la révolution sexuelle, les filles sortent tête nue, cheveux au vent et au vu de tous.

Pour autant, le gender marketing ne fait pas toujours l'unanimité et des parents ont déjà fait entendre leur voix sur les réseaux sociaux face à ce qui est d'abord un business. Délire à suivre...