updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

Eliane Blanc, la militance et l'amour

Eliane s’est éteinte exactement cinq semaines après sa compagne, son grand amour, Giselda Fernandes. Après une vie commune de luttes et de victoires. De peines et de tristesses aussi, celles de la perte de son frère dans la fleur de l’âge, celles des injustices et des discriminations faites aux femmes, aux lesbiennes doublement, à toute la communauté LGBTI, aux idéalistes et aux belles âmes, pour ce couple qui n’avait pas de temps à perdre et qui a consacré son énergie passionnelle à ses convictions.

Eliane est née le 5 juin 1945 à Sion, en Valais, où ses parents ont tenu des hôtels, à Sion, puis à Crans-Montana. D'où son goût pour l’élégance et… le champagne! Elle est toujours restée très attachée au haut plateau valaisan et revenait avec plaisir dans son petit pied-à-terre, ses racines disait-elle. Elles y allaient toutes les deux fréquemment jusqu’à ce que la santé de Giselda ne lui permette plus ces petits déplacements en altitude ainsi que les grands voyages vers son Brésil natal, pour y revoir de temps en temps ses parents chéris.

Claude, était l’unique frère d’Eliane, il est parti à l'âge de 44 ans, il y a longtemps déjà. Elle était très proche de lui, cette mort l'a beaucoup marquée.

Elle a été en charge de l’administration de Lestime jusqu’à sa retraite, mais plus tôt c’est en tant que documentaliste qu’Eliane s’est immergée de nombreuses années durant dans le monde de l’art, collaborant avec de prestigieux éditeurs. Elle su transmettre son goût et sa passion pour l'art, à toutes celles qui partageaient cet engouement. Elle a notamment légué sa belle collection d’ouvrages de femmes artistes et créatrices, connues et moins connues, à Filigrane ainsi que l’impressionnante bibliothèque de livres d’auteures de science-fiction de Giselda. Elle aimait écrire et aurait tenu un journal tout au long de sa vie. Riche héritage pour nous qui avons appris à ses côtés, le sens de l’engagement, la persévérance et la rigueur, le courage passionnément. Une femme qui a entièrement dédié sa vie à l’être aimé et à ses convictions, une magnifique  histoire d'amour!

Anita Cuénod,
avec Carole Varone

Photo © Arielle Denoréaz,  les Amazones, Eliane et Giselda