updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

Le coup du site porno and6.ch à Genève

 

Le site érotique and6.ch s'essaie au guerrilla marketing en plaçant de fausses prostituées aux carrefours de Genève.

Cela n'aura duré que deux heures, le temps aux autorités d'enlever ces silhouettes stratégiquement postées ce matin aux principaux carrefours de Genève, susceptibles de perturber passants et automobilistes. En effet des créatures tout en carton, passablement dénudées, à la pose suggestive, exprimaient une simple question: "Seul à Genève?" Avec une réponse sans détour: "and6.ch", le nom d'un portail érotique suisse.

Ce racolage abrupte avant d'aller au bureau est peu courant, du coup on se pince pour être certain-e qu'on est bien réveillé-e. Mais oui, c'est bien une prostituée en toc qui est attachée à un feu tricolore, là juste sous nos yeux... Aussi vraie que nature. Et si ce n'est pas une femme en chair et en os qui sert d'appât au mâle dans le besoin, c'est bel et bien une image de femme qui joue le rôle. Le site porno connaît son public puisqu'il ne s'adresse ni au femmes qui elles, c'est connu, ne se sentent pas seules à Genève et ne fréquentent pas les sites érotiques ni aux gays, puisque c'est une blonde sexy qui racole. Certes, on ne s'attend pas à une éthique particulière de la part d'un annonceur de ce type qui n'en est pas à une discrimination près.

Et quelle concurrence pour les travailleuses du sexe qui ne pourraient pas tenir en si petite tenue dans le froid hivernal! Sans compter que ces rivales ne sont pas payées. A moins qu'il ne s'agisse de rabatteuses qui redirigent les clients vers des personnes moins plates. Que de questions dès le matin dans notre monde hypersexualisé! Recevoir ces images au petit matin dans la rue montre qu'il reste des espaces inexploités à l'industrie pornographique pour faire encore plus de business.