updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Quinzaine de l'égalité à Genève

A Genève, le bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes (BPE), en partenariat avec le Théâtre du Grütli, le bureau de l’égalité de l’Université de Genève et la Ville de Genève organisent du 10 au 25 novembre la quinzaine de l’égalité. Spectacles, exposition, ateliers et conférences, le programme est varié et s’adresse à tout le monde. L’idée est de voir le chemin parcouru en matière d’égalité hommes-femmes, les progrès qu’il reste à faire et  les priorités à établir pour les années à venir.

On en revient toujours à notre point de départ : la fameuse Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) ratifiée par la Suisse en 1997. En jeu, les rapports 4 et 5 relatifs à son application présentés cette année à l’ONU. Si les constats sont d’ores et déjà connus, à savoir l’incroyable lenteur des progrés en matière d’égalité des sexes, qui a valu à la Suisse d’être rétrogradée dans le classement du Forum économique mondial, il est toujours bon d’entretenir la flamme. Cette quinzaine de l’égalité est une excellente initiative qui tombe à pic et qui fait office de piqûre de rappel.

Au programme donc, nous retiendrons en particulier l’atelier-discussion sur le harcèlement sexiste et sexuel entre filles et garçons destiné aux élèves du Cycle d’orientation organisé en collaboration avec Le deuxième Observatoire. Un binôme animateur-animatrice interroge les catégories sociales du féminin et du masculin pour inciter les jeunes à réfléchir aux comportements qu’elles et ils observent chez les filles et les garçons. Une attention particulière est portée sur l’analyse des comportements abusifs entre jeunes, source de souffrance le plus souvent à l’abri des regards du groupe ou des pair-e-s.

Inclure les hommes dans la marche vers l’égalité est une priorité des institutions et les travaux sur la masculinité se développent petit à petit. A cet égard, on recommandera la conférence de George Vigarello, historien, intitulée «La virilité hier et aujourd’hui». Il reviendra sur les bouleversements des rapports entre femmes et hommes, longtemps profondément asymétriques et de leurs références imaginaires.

Le seul bémol à cette quinzaine de l’égalité, mais comme souvent dans les propositions grand public de ce type, c’est la bicatégorisation de genre et le peu de cas qui est fait de la diversité de la société. Le titre Elle était une fois nous dit l’essentiel, dans tous les sens du terme…

Plus d’infos et programme complet sous www.ge.ch/egalite