updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

8 mars: faites le tri

Le 8 mars, devenu entre temps semaine voire quinzaine de l’égalité selon leurs organisateurs-trices ici et là, s’est mué au fil des années en une «offre culturelle» assez consensuelle rarement collective et souvent institutionnelle. Pour s’y retrouver dans ce fourbi d’activités si peu activistes, l’émiliE revient aux fondamentaux : la manif à Berne, le 7 mars. Et les documentaires féministes programmés au Cinélux à Genève du 4 au 16 mars.

Vous voulez marquer le coup et redonner du sens à cette journée ? Alors il n’y a pas à hésiter : la réforme des retraites vous concerne directement et celles des femmes vont être particulièrement impactées (Voir notre article). Allez manifester le 7 mars prochain à Berne. Le collectif romand organise des transports (Voir la page Facebook ou les sites des associations et syndicats).

Une autre initiative nous a interpelé-e-s : celle de l’association Cinélux qui entend mettre l’accent sur des documentaires réalisés par des femmes. En Suisse comme dans le reste de l'Europe, la part de films réalisés par des femmes demeure minoritaire. Des études récemment menées montrent qu'elles réalisent seulement un quart des films en France et un peu plus d'un tiers en Suisse Romande, la part de longs-métrages étant encore plus faible. Ainsi, les réalisatrices totalisent uniquement 24% des films romands sortis en salle. Afin de dénoncer ces inégalités de genre et de promouvoir la présence des femmes dans la culture, l'Association Cinélux lance la Quinzaine au féminin, du 4 au 16 mars 2015.

Durant deux semaines, la petite salle du Cinélux à la Jonction se lance le défi de montrer que les inégalités ne se combattent pas que la journée du 8 mars mais au quotidien dans nos habitudes de consommation culturelle. Ainsi, les documentaires sélectionnés sont essentiellement réalisés par des femmes (mis à part Je suis Femen d'Alain Margot). Cette programmation éclectique et originale propose de s'immerger dans le nouveau militantisme féministe venu de l’Est (Je suis Femen), de briser les tabous autour des menstruations féminines avec humour et pédagogie (Moon Inside You et Monthlies), de découvrir le parcours incroyable d'Annemarie Schwarzenbach (A. Schwarzenbach, une Suisse rebelle) ainsi que d’analyser le fétichisme féminin pour les chaussures (God Save My Shoes). A ne pas manquer !