updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

Un mémo pour les gynécos

En Suisse romande, l’association Les Klamydia’s vient de publier un mémo à destination des gynécologues sur les spécificités de la santé sexuelle des lesbiennes et des femmes qui aiment les femmes. Les préjugés et la méconnaissance qui entourent les problématiques propres à ces femmes sont à l’origine d’un suivi médical défaillant la plupart du temps.

«Vous êtes avec une femme donc vous n’avez pas besoin de vous protéger», «Une digue dentaire ? Attendez, je regarde sur Internet» ou «Vous avez des relations sexuelles sans contraception et vous ne voulez pas d’enfant. Alors là, il y a quelque chose que je ne comprends pas…», ces phrases, les lesbiennes les entendent plus ou moins à chaque fois qu’elles vont chez le gynéco. Ces clichés entretenus par le flou dont la société entoure la sexualité des femmes entre elles nuisent à leur santé sexuelle. Comment avoir une relation de confiance avec un professionnel de santé baigné d’ignorance ?

C’est pour remédier à ces lacunes que l’association Les Klamydia’s a élaboré en collaboration avec des gynécologues, une sage-femme et un collaborateur du checkpoint spécialisé dans les questions transgenres, un mémo à destination des gynécologues. Ce document a pour but de rappeler aux gynécologues les spécificités de la santé sexuelle des lesbiennes et des femmes qui aiment les femmes. Il indique également quelles sont les informations qu’elles/ils pourraient donner à leurs patientes lors des consultations : l’importance du suivi gynécologique (également pour les personnes transgenres), le safer sex et la réduction des risques, le test des infections sexuellement transmissibles (IST) entre autres.

Ce mémo qui contient une foule d’informations et de conseils s’adresse aussi aux personnes désireuses d’en savoir plus sur leur santé sexuelle. Spécialisées dans la santé sexuelle des femmes qui aiment les femmes,  Les Klamydia’s œuvrent depuis 2008. Encadrées par des professionnels de la santé, les Klamydia’s effectuent de nombreuses interventions interactives (ateliers, présentations, stands, etc.) et développent parallèlement des supports de prévention, à l’image de ce mémo pour gynécologues.


Plus d'infos sur les Klamydia’s

Photo DR