updated 6:42 PM CET, Dec 5, 2016

L'égalité n'est pas la mission de Wikipédia

Le 29 septembre prochain, l'Université de Genève, la Fondation Emilie Gourd, Carrière2 et Wikimedia.ch organisent une conférence sur Wikipédia, l'encyclopédie collective, participative… et controversée. Notamment réputé sexiste, le projet a ses adeptes. l'Emilie a posé quelques questions à l'une des intervenantes, l'ancienne présidente de la Wikimedia Foundation, Florence Devouard.


Pourquoi les contributrices à Wikipédia sont-elles toujours aussi rares?
Nous n'avons aucune statistique exacte du taux de contributions des femmes à Wikipédia, car la participation ne requiert pas de fournir des informations sur le genre. Les données dont nous disposons sont le plus souvent le résultat de sondages, auquel la participation est volontaire, ce qui introduit certainement un biais significatif. Les différentes études évoquent un taux de contribution qui oscille entre 10 et 20% et seraient plutôt de 25% aux Etats-Unis. Je qualifierais cela de "faible" mais pas de "rare". Les études sont également un reflet de la situation à un moment donné. Je ne connais pas d'étude probante permettant de conclure que le taux de participation évolue de façon significative ou pas.

Pourquoi 90% environ de nos contributeurs sont-ils des hommes ? C'est une question qui a fait couler beaucoup d'encre. Il y a beaucoup de réponses possibles:
- une interface logicielle un peu trop technique et peu engageante (l'éditeur visuel a cependant été mis en place depuis les premiers sondages);
- une politique éditoriale assez rigide, imposant une écriture très réglementée;
- une atmosphère plutôt agressive, souvent conflictuelle, nécessitant discussions pointues et négociations parfois féroces et peu bienveillantes vis-à-vis du nouveau venu;
- peu de fonctionnalités facilitant les interactions sociales (ceci a été amélioré depuis les premiers sondages);
- certains signalent des commentaires sexistes (voire pire) (mais des sondages soulignent que la majorité des wikipédiennes n'estiment pas avoir été victimes de sexisme);
- les femmes auraient moins de temps libre que les hommes pour participer (c'est sans doute vrai pour une femme de 40 ans avec enfants et travail. Moins crédible pour une étudiante);
- dans de nombreux pays, les femmes sont moins éduquées que les hommes (probablement pas le cas de la Suisse);
- dans de nombreux pays, les femmes ont moins accès à Internet que les hommes (probablement pas le cas de la Suisse).

Toutes ces raisons peuvent avoir leur graine de vérité. Plus ou moins. Mon sentiment personnel est tout simplement que, au moins dans les pays européens, les femmes préfèrent utiliser leur temps libre différemment des hommes en général, et choisissent peut-être plutôt de chanter dans une chorale, être parent représentant pour la classe de leur enfant, organiser une bourse aux livres, monter une association de soutient à des malades, ou partager des photos de cuisine sur Facebook que de se prendre la tête sur un site Web avec des inconnus.

En tous cas, dans une chorale, on manque toujours de basses et de ténors...

N'est-ce pas le reflet de ce qui se passe un peu partout sur le Net?
Je ne pense pas être suffisamment informée de ce qui se passe "un peu partout" sur le Net pour pouvoir répondre à cette question.

Quelles solutions préconisez-vous?
De commencer par se poser la question de savoir si seulement 15% de contributeurs femmes... est un problème. Ou seulement une apparence de problème.

Car la mission de Wikipédia n'est pas d'assurer l'égalité homme-femme. La mission de Wikipédia n'est pas de s'assurer de la contribution de tous. La mission de la communauté Wikimédia est de collecter le savoir humain et le mettre à la disposition du plus grand nombre. Wikipédia en elle-même n'est pas l'objectif non plus, l'objectif est la mise à disposition d'un socle de connaissances, réutilisable, améliorable, par tous sur Wikipédia ou ailleurs, grâce à la licence libre.

La vraie question est donc "15% de femmes seulement : est-ce que cela nous empêche de remplir notre mission ?"

Ce qu'il faut mesurer n'est pas tant le pourcentage de participants de sexe féminin, mais plutôt le degré de biais qui existe dans le contenu encyclopédique. Par exemple, les femmes scientifiques notables font-elles l'objet d'un article au même titre que les hommes scientifiques ? Les articles sont-ils d'aussi bonne qualité ? Les articles sont-ils aussi bien mis en valeur ?

Si un biais est identifié, il suffit le plus souvent d'en parler, de soulever le problème, le plus sereinement possible. Peu importe qui va corriger le biais, un homme, une femme, un queer ou une mite en pullover.

Quand cela ne suffit pas, il faut observer les initiatives qui se sont mis en place ces dernières années. Et elles sont nombreuses. Voici quelques pistes:
* mise en place du teahouse (espace d'accueil bienveillant pour les nouveaux venus sur la Wikipédia anglophone)
* organisation d'édit-athon (ateliers de rédaction visant à compléter les contenus sur les femmes ou à former des contributrices);
* création de la gendergap list (liste de discussion dédiée à la thématique du gender gap sur Wikipédia) au soutient à la recherche académique sur le sujet;
* conception d'une "friendly space policy" (règles comportementales à respecter lors des rencontres dans la vie réelle)
* lancement de l'Inspire Campaign (campagne de financement proposée par la Wikimedia Foundation pour les projets visant à réduire le GenderGap)

Le gender gap n'est pas le seul biais systémique identifié sur Wikipédia. L'âge, le niveau d'éducation, l'origine géographique, la langue en sont d'autres. Je suis particulièrement sensible à la très faible représentation des Africains sur Wikipédia, à la fois en terme de contributeurs et en terme de contenu. Depuis deux ans j'organise avec une wikipédienne sud-africaine un concours photographique à l'automne, qui vise à la fois à sensibiliser les Africains à la contribution et à augmenter les contenus en rapport avec la culture africaine. Sans que ce concours soit catégorisé dans les actions visant à réduire le "gender gap", nous sommes attentives à ce que le thème choisi chaque année soit un thème transversal, proche des  préoccupations féminines. Ainsi, le thème 2014 était la "Cuisine". Le thème 2015 porte sur les "tenues et parures traditionnelles".

Les femmes créent d'autres espaces, d'autres réseaux et y trouvent leurs propres ressources en dehors d'un Wikipédia peu accessible, n'est-ce pas l'alternative?
Je ne comprend pas pourquoi vous qualifiez Wikipédia de "peu accessible". Wikipédia est ouverte à tous, à la condition de respecter la ligne éditoriale et les autres contributeurs.

Où en est la gender gap task force après l'éviction de la féministe Carol Moore?
Permettez moi de fournir un peu de contexte. Carol Moore fut une contributrice de Wikipédia pendant plus de huit ans. Elle participait au projet "WikiProject Countering systemic bias/Gender gap task force" mis en place sur la Wikipédia anglophone (il s'agissait donc d'UNE des multiples initiatives existantes sur cette question du Gender Gap). Carol Moore s'est fait remarquer par un comportement peu raisonnable à de nombreuses reprises. Ce qui a mené à son bannissement pour une durée d'un an fin 2014. N'étant pas moi-même membre de ce groupe, je peux difficilement mesurer l'impact du bannissement de Mme Moore sur le fonctionnement du groupe. En revanche, le groupe est toujours clairement actif.

Photo © Wikipedia